Le foie voit rouge !

Les questions existentielles de Sand, épisode 224:

"Est-ce que cette longueur de cheveux est parfaite sachant que je ne sais pas les attacher mais qu’au final ils (les cheveux) encadrent joliment mon visage avec ces ondulations sauvages?"

"Est-ce que les marmottes n’ont pas de temps à autre des tendinites, à force d’emballer dans le papier alu?"

"Est-ce qu’on ne pourrait pas servir du rouge sur le foie gras froid?"

Je me pose nombre de questions, c’est comme ça, dans ma nature.

Du coup, à affirmer des choses, j’ai parfois envie de me prouver le contraire.

foie

Aucun foie gras n’a été inutilement maltraité au cours de ce repas (important, le bien-être des foie gras)

Exemple in situ: deux rouges, l’un bourguignon l’autre rhodanien. J’ai un crush même pas dissimulé pour le second.

Un foie, d’excellente qualité, cuisiné au vin.

Un partenaire-en-crime, deux verres chacun, et roulez jeunesse.

Le pinot noir bourguignon est assez timide: y a bien un petit fruit qui se montre, mais à peine. La bouche rondelette est un peu plus franche, un peu plus séduisante. Sur un registre de jeune fille: ça babille et c’est charmant, sans grande entreprise.

Le Gourt, c’est une autre histoire: des épaules, de la force, un matador qui arrive dans l’arène, sûr de son fait. Peut-être même un poil trop. A la limite de l’arrogance, du m’as-tu-bu. Des tannins serrés comme le pantalon pour toréer.

Le foie est parfait: les épices bien dosées, on a bien évidemment respecté les conseils de service: chambré, surtout pas froid. Sa texture fondante et son goût puissant mais pas vulgaire attendent d’être confrontés aux vins.

En premier, le bourgogne. De timide il passe à caressant. Le duo est subtil, doux, en finesse. La fraicheur de bouche magnifie le foie, le rend encore plus onctueux. Ils se rendent service l’un l’autre. Ce qui fait tout, je crois, c’est l’acidité. Une belle acidité de fruit croquant, nette et sans bavure qui cueille juste le gras sans le trancher.

En second, le rhône. Trop puissant, trop cavalier, il brutalise le foie. Les amers du vin et ceux du foie ressortent, en réaction. C’est caricatural, peut-être mais c’était toute l’idée que je me faisais des rouges versus le foie gras froid. Un duel, plutôt qu’un duo, ou les deux protagonistes jouent à celui qui gueulera le plus fort. Trop de tannins, trop de trame, et c’est le drame. Même sur un foie qui a du goût, même s’il est cuisiné au vin.

La conclusion de cette expérience?

Oui, on peut boire du rouge sur le foie gras froid. Mais pas n’importe quel rouge, et pas avec n’importe quel foie.

Le pinot noir, travaillé en finesse, sans trop de tanins, et avec de la fraicheur sur la fin convient parfaitement à un très bon foie gras au vin.

Comme quoi, les accords mets-vins, quand on croit qu’on sait, continuent de vous surprendre.

Et c’est bien: humilité dans ta face.

(oui, je mange du foie gras, et j’aime ça: ce n’est pas parce qu’une poignée de crétins conspue cette pratique qu’il faut s’en abstenir. Je ne parle pas des machins venus dont on ne sait où et qui ne respectent de toute façon pas plus les canards ou les oies que les pigeons qui les mangent. Mes amitiés aux végés intelligents, qui ne font pas de prosélytisme, chacun sa route chacun son chemin disait le philosophe)

About these ads

13 réflexions sur “Le foie voit rouge !

  1. .Ce n’est pas une lubie d’une poignée de crétins, de s’opposer à la production de foie gras. Ni de végés, puisque je ne suis pas végé, d’ailleurs…. Le gavage est interdit dans 23 pays de L’union Européenne, (qu’il soit traditionnel ou industriel…. ), pour cause de cruauté, et nous, en France, on n’hésite pas à maltraiter 40 millions de canards durant 15 jours, juste pour une petite gourmandise, même pas pour se nourrir. Rendre malades des canards dont le volume de leur foie va être multiplié par 10 en 15 jours. Israêl a interdit la production de foie gras, toujours pour cause de cruauté depuis 2003, alors qu’il était le troisième producteur mondial derrière la France et la Hongrie pourtant, le foie gras était une invention des hébreux….. Hors UE, la Suisse, la Norvège, l’argentine, la californie etc…. l’ont interdit aussi. Le foie gras ne peut être obtenu que par gavage forcé. Si ce n’ést pas une pratique cruelle, pourquoi le gavage est interdit dans tous ces pays ? j’ajoute que en France ( qui produit 75% du foie gras mondial, pardi, puisque c’est interdit ailleurs… ), les canetons femelles sont broyées vivantes à la naissance, ( dans les grands couvoirs industriels d’où on fait naitre les canards mulards, qui sont des hybrides ( donc stériles… , créés par nos spécialistes de l’INRA ) vu qu’on ne gave que les mâles. ( le foie des femelles est plus veiné, donc moins présentable ) Ceci concerne 40 millions de femelles par an. . Un bon cuisinier n’a pas besoin de foie gras pour faire des bons plats.

  2. @Tristana, le foie gras produit de cette façon représente quel pourcentage de la production de foie gras ? pas grand chose… et même dans cette méthode dite traditionnelle, le but est de rendre l’animal malade, on créé une stéatose hépatique avec tous les désagréments qui vont avec… le volume du foie est multiplié par 10 en 15 jours…. il est normal de manger des animaux, par contre je trouve tout à fait anormal de les faire souffrir volontairement. Un animal, ça se respecte. et pour une simple gourmandise, en plus. au sujet du gavage, le législateur Italien a même employé le mot de " barbarie" lors de l’interdiction Italienne de 2004.. Vous voyez qu’il ne s’agit pas d’une lubie de "poignée de crétins" dont l’auteur parle dans son article ci-dessus. Allez sur google, il y a des vidéos de salles de gavage chez Labeyrie, ou Soulard, vous verrez que c’est autre chose que la petite vidéo gentillette que vous avez publiée.

    • L’auteur dit qu’on devrait aussi arrêter de manger des huîtres vivantes, de chatrer des écrevisses vivantes toujours, de bouillir des homards, vivants. L’auteur dit qu’on lui lâche les baskets avec les arguments fallacieux de la souffrance animale. Merci.

  3. Le fait que vous êtes trop obtus pour vous renseigner sur la souffrance animale ne vous permet pas de dire que ces arguments en sont "fallacieux".

    Et concernant le "prosélytisme" végétarien, c’est ballot d’utiliser cette expression en période de fête, période où à la tv française trois publicités sur quatre sont pour des produits carnés. Bizarrement, ça me ferait plutôt dire que le prosélytisme vient des compagnies agro-alimentaires…

    http://pigut.com/2013/01/14/le-mythe-de-la-viande-heureuse-autres-contes-merveilleux-12/

  4. @Jean Gilet/terry : Trouvez-vous une autre bataille. Une qui ait plus de sens. Battez-vous pour plus de justice et de justice sociale, la fin de la faim dans le monde, l’accès aux soins, l’égalité etc…
    Battez -vous pour les femmes et les hommes.
    Il y a un monde passé les frontières hexagonales (ou occidentales…).
    La première victime de l’Homme est son congénère, pas les zentils zanimaux.
    Halte à la WaltDisneyisation des esprits. Vous êtes au mieux tristes et en fait complètement à côté de la plaque…

    Je m’ouvre une conserve ce soir, grâce à vous. Merci.

  5. Bonjour Sand,
    pour ton collègues de "du morgon dans les veines", c’est carrément Gamay et foie gras.
    bu lors du repas de nouvel an un Morgon Côte du Py 2010 de Jean Foillard, une merveille qui aurait peut-être fait un beau duo avec un beau foie gras.

    merci pour ce beau blog

  6. Merci pour cette article vraiment intéressant. Les commentaires le sont beaucoup moins, pollués par une prose d’ignares n’ayant jamais mis les pieds dans une ferme. Comme vous le dîtes si bien, lorsqu’on lit "les volailles ont de l’empathie", on s’arrête, on ne peut discuter avec des personnes qui semblent tout ignorer de la réalité agricole.

  7. Je me suis arrêtée aux poissons souffrent, ok j’ai un master en biologie, le SNC des animaux et surtout des poissons je connais! Dommage que je sois sur Londres, je me serait bien fait un tasting Foie Gras/ Morgon moi! :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s