Oh gay, oh gay*

*voilà voilà.

Je ne devrais pas m’énerver: ce n’est pas bon pour mon cœur, ni pour la crevette qui colonise mon utérus en ce moment. Mais voilà: je bous plus vite que mon ombre dès que je lis ce genre de -je vais être polie- bêtises sans nom (j’ai failli écrire conneries abyssales en première intention, mais je me modère rapport à la crevette).

Les hétérosexuels aiment-ils plus le vin que les homosexuels ?

Le cabinet américain d’études marketing Experian Simmons a réalisé une enquête aux Etats-Unis pour tenter d’identifier les boissons alcoolisées préférées des consommateurs homosexuels.

Voilà. Alors je sais que la question du mariage pour tous est au cœur de l’actu (du moins en France, en Belgique c’est une histoire réglée depuis longtemps déjà, il est légalisé et en exclu: le pays existe toujours, on mange toujours les moules avec des frites et la société n’y est pas plus décadente qu’ailleurs).

Je me doute évidemment que même pour des magazines non généralistes, surfer sur la vague actu est tentant.

Je devrais me réjouir même: tant qu’on parle des vins des pédés-gouines on laisse tranquille les gonzesses et leur goût supposé pour le rosé et les blancs doux. A supposer que celles-ci ne soient pas lesbiennes sinon double peine. Désolée les meufs.

D’après cette étude, les homosexuels auraient tendance à préférer les liqueurs, le whisky étant considéré comme purement un goût d’hétéro. Le vin serait  la boisson alcoolisée préférée des  gays et des hétérosexuelles.

C’est connu: la lesbienne boit de la bière en rotant et en grattant ses couilles imaginaires. L’homo sirote des cocktails sucrés petit doigt en l’air.

Je m’adresse à vous lecteurs: vous possédez un pénis, vous aimez le vin? Vous êtes GAYS. Hé oui, voilà, vous pouvez donc effectuer vos coming out respectifs.

Ça rappelle pas un truc? Si. Des clichés aussi abscons et segmentant que ceux qu’on nous sert en général pour définir les vins de faââmmes. Mis à la sauce gay, car c’est la mode.

Cette étude pourrait aider les acteurs économiques des vins et spiritueux à répondre aux attentes du marché des consommateurs homosexuels

Et voilà, car vous vous doutiez bien que cette étude n’était pas innocente: elle a un but avoué. Le marketing. Je ne vais pas dire tout le bien que je pense, car il se trouvera encore l’un(e) ou l’autre blogueur(se) jouant à merveille de cet outil qui viendra le défendre, arguant que c’est l’avenir, que c’est la seule façon pérenne de fonctionner. Le marketing, moi c’est comme l’andouille on aura beau me seriner que c’est bon, ça schlingue et j’y touche pas. Point.

Après tout, chacun fait bien ce qu’il veut, dans le monde du vin comme ailleurs.

Je laisse chacun juge, en son âme et conscience, de voir à quel monde il veut appartenir.

Je me suis déjà bien assez énervée comme ça. Mais que voulez-vous? Je dois avoir un sérieux fond contestataire ou quelque part un gène mutant qui me fait bondir dès que je lis de la connerie genrée, ou sexuée, sexiste, homophobe, raciste.

Ça me fait penser… Ça boit quoi les gauchistes enragés?

Publicités

7 réflexions sur “Oh gay, oh gay*

  1. Super j’adore ton blog, vif, délirant & informatif joyeusement.
    Alors quand j’ai vu le thème abordé j’ai eu un peu peur…. Mais c’est vrai que la petite Belgique a bien des leçons à donner à la France quand à la vie, à la liberté & la tolérance; on parle même pas des States!
    Alors OUF on peut le dire & l’écrire, je vais pouvoir continuer à lire ton blog enchanteur! Tu n’es pas la Christine Boutin du vin!!! Merci et continues!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s