La Pinardothek comme tu l’as jamais vue*

*héhé

Il y a peu j’avais parlé d’une expérience inédite, de dégustations en vidéo, pour tout dire.
Alors voilà: on y est.

Oui, lecteur ébaubi, tu vas me voir sur ton écran en chair et en os (et en gras) et même m’entendre causer.

C’est la première d’une série. Les autres paraitront au fur et à mesure. Comme toutes les premières fois, y a des petits défauts, du trac, de la nervosité.

Vous me les pardonnerez.

Ou pas.

Tout est toujours perfectible.

J’ai choisi des vins que j’aime, en totale liberté, chacun pour des raisons particulières, donc c’était plutôt cool à faire, je n’irais pas jusque dire totale décontracte mais pas loin. Y aura même un bordeaux. Je fais des efforts pour me civiliser, c’est à noter.

Et non, vous ne me verrez pas déguster du Tarriquet, bande de mauvaises langues.

En tous cas, je me suis bien marrée à faire ça, même si SCOOP: je suis nettement plus à l’aise planquée derrière mon écran.

Pour pas que ce soit trop évident, je parle du vin d’abord, je le décris, blabla et je ne révèle qu’à la fin son identité.

Si tu veux tricher, tu peux cliquer sur le « en savoir plus » situé en bas de la vidéo, t’auras les infos.

Mais tu perds le suspense, ha ouais, on peut pas tout avoir.

Trêve de colifichets!

Ça se passe ici: suffit de cliquer.

(toute remarque constructive est évidemment la bienvenue. On avait dit pas les fringues, pas la coiffure, et pas les mamans, merci :))

Advertisements

13 réflexions sur “La Pinardothek comme tu l’as jamais vue*

  1. Félicitation Sandrine !! Très sympa ! C’est rapide, précis et sans gnanagnanana ! Bref on a envie de le gouter ! bonne continuation !

  2. C’est un super concept ! Et c’est la première fois que j’entends une belge parler de garrigue, l’émotion est a son comble. Merci !

  3. Remarque constructive : parler plus fort 🙂 Et trouver quelques lampes supplémentaires. Et pour finir faut au moins déguster face caméra, qu’on te voit cracher avec élégance ! 😀

  4. Super, j’adore le côté très rapide et efficace, il faut garder le format ! Et puis bien sûr, j’ai envie de goûter le vin ! (D’ailleurs si j’ai le courage, post sur le vin corse à Paris incoming…).
    Si je devais faire un petit reproche, ça sonne encore un peu «écrit», notamment quand tu vends la surprise un peu tôt, rien de bien méchant cela dit. Pourquoi ne pas faire de vraies premières sur des vins que tu n’as jamais goûté pour les suivantes ? ou carrément des aveugles…

    Et je suis désolé mais … «Niéloutch’» ;).

    • c’est pas écrit, en fait du tout. Totale impro, une seule prise (et oui, j’ai pris des vins que je connais un poil, pour me rassurer, parce que misère, c’est un drole d’exercice quand même :))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s