De la musique et des mots*

*humeur du samedi.

J’écris en écoutant Bashung, le temps est à la brume. Après quelques jours presque printaniers, le soleil s’est tu: il reste la musique et les mots.

Cinq ans déjà.

Il n’y a pas beaucoup d’artistes dont la disparition m’a fait fait verser quelques larmes. Darc, bien sûr, Darc et puis Bashung. Je me souviens d’avoir tout de suite pensé à Nathalie, je me souviens de nous deux, un peu désemparées et un peu cons derrière nos écrans. Bashung a accompagné mon début de vie d’adulte,  figure masculine cabossée et terriblement attachante.

Je ne l’ai bien évidemment jamais rencontré, ni même vu en concert. Pas eu le temps. Manqué de peu.

La musique et les mots.

L’urgence de la vie. L’urgence du désir, du plaisir, des rires, du bonheur. Les disparitions, quelles qu’elles soient, nous rappellent à quel point on devrait vivre toujours dans l’urgence. Déboucher de bonnes bouteilles, revoir ses amis, rigoler avec eux. Dire à ceux qu’on aime qu’on les aime.

Cette semaine, dans les bouteilles dégustées, il y avait deux Loire. Clin d’œil à elle qui les a mis en mots plus d’une fois et les a tant aimés.

sau

L’un, un pur sauvignon, clinquant, vif. Du genre qui vous éclate de rire sous le nez, puis vous emmène danser sous une guirlande de loupiotes, l’été. Un vin vif et joyeux. Y a des pommes qu’on croque, du citrus qui titille les narines, chair à peine crue, translucide. Un vrai beau joli vin d’apéritif, ou de fête.

gro

L’autre un grolleau tout en gourmandise, du fruit qui baguenaude, un jus qui coule, de la maraude entre les doigts, du vent dans les cheveux. J’aime ces vins qui semblent faciles, qui semblent s’offrir tout de go, puis qui d’un coup vous surprennent: il en a sous le pied, celui-là. Celui qui voudra croquer à son fruit immédiat peut se délecter. Pour le patient, pour le sage et le fou on verra dans quelques années.

Le vin a ceci de fabuleux qui, s’il fige le travail d’un vigneron, d’une année, une fois ouvert fait voyager. Dans le temps, l’espace, l’imagination et les souvenirs.

Cette semaine, une lectrice m’a envoyé cette photo

racines avec juste ces mots:

Tu m’as donné envie, merci!

Voilà pourquoi on écrit sur les blogs, voilà juste pourquoi. Pour le partage, le plaisir, le sourire de voir que quelque part on a donné envie aux gens, de se faire plaisir, de faire plaisir à d’autres, …

Le vin c’est ça: trois lettres qui te font écrire des romans, batailler, à tort ou à raison, rire, pleurer, goûter et s’émouvoir.

Et basta !

Hier, j’ai eu du mal, comme beaucoup je crois, à trouver comment saluer le sourire qui s’éteint. Sa voix reste.

La musique et les mots.

J’ai juste serré un peu plus forts mes enfants, caressé le front de mon fils endormi, posé la main sur le ventre de ma fille. Ils grandissent terriblement vite, mes bébés. Les voir tous les deux ensemble, les regards qu’ils échangent, plein d’un amour inracontable c’est quelque chose de neuf pour moi.

J’espère bien que quand ils seront plus grands, ils ne perdront pas ça. Peut-être qu’ils trinqueront ensemble, qui sait? Y a des bouteilles pour eux dans la cave, j’espère leur donner le goût de découvrir autre chose, d’aller voir les vignerons, d’écouter leurs potes.  Je leur souhaite des soirées qui se prolongent tard, des éclats et des réconciliations, de la complicité autour des belles quilles, de Loire ou d’ailleurs.

Du temps, on n’en a pas tant.

Elle a jonché d’or et de jade ma routine
Elle a jonché de sopalin des torrents de larmes
Mais l’ampleur m’a fait me fissurer

Ode à la vie
Ode à la poésie
Ode à la parodie

A Anne.

Publicités

8 réflexions sur “De la musique et des mots*

  1. J’adore tout comme d’hab. Ça donne soif de vie, de musique, de rencontres…le VIN en est bien la parfaite illustratio, le liant. Mais ce soir, en avant première de la St. Patrick, ce sera Guinness Party devant France/Irlande pour célébrer la dernier de Mister O’Driscoll 🍀 nos amis irlandais à qui au fond il ne manquerait peut-être que le VIN?
    Allez pour notre Blogueuse préférée (après ma moitié! Of course!)

    Slainte 🍷

  2. Le vin sans partage n’est que peu de chose. Au mieux à poser dans les guides et les encyclopédies. Le pouvoir des mots, et l’univers de la musique pose une tonalité qui ressort au mieux de cette matinée brumeuse. Merci pour le tout, je partage évidemment!

  3. L’eau et le vin,
    L’eau et le vin,
    je veux l’eau et le vin.
    La pierre et le raisin.
    Je veux l’eau dans tes mains
    et le vin quand il convient.

    L’eau et le vin,
    je veux l’eau et le vin.
    La mer que me revient.
    Je veux l’eau des marins.

    Au chagrin,
    il est vain d’en rajouter.
    Trop de tanin
    me fait sombrer
    en eau douce, en zone sinistrée.
    … Il est vain d’en rajouter
    … Il est vain d’en rajouter.

    L’eau et le vin,
    je veux l’eau et le vin.
    La terre et le venin.
    Je veux l’eau des marins.

    Aussi bon que le pain,
    le vin qui me parle
    et l’eau qui ne dit rien.

    Poisson dans l’un,
    poison dans l’autre,
    … l’eau et le vin…

    Au chagrin
    il est vain d’en rajouter.
    Trop de tanin
    me fait sombrer,
    en eau douce, en zone sinistrée.
    …Il est vain d’en rajouter.
    …Il est vain d’en rajouter.

    Alain Bashung

  4. Le vin, comme la musique, ont cela de particulier qu’ils créent une émotion fugace et la figent en nous en même temps. C’est la promesse de l’éphémère et de l’infini à la fois, l’émotion du moment étant après rappelée par la saveur ou le son du souvenir… Et c’est de partager tout ça qui rend ces bouteilles, ou ces chansons, souvent magiques. Merci Sand’ pour ton beau texte.

  5. Je reçois cette lettre depuis qq semaines; ça intéresse au début, devient un peu lassant avec le temps. Difficile de trouver de la maitère dans ce torrent de paroles
    Cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s