Point de détails

mephisto

Domaine de l’Ecu, méphisto, vin de France, +- 20 €

Si le diable se niche dans les détails, j’avoue le préférer largement sur les étiquettes. Celle-ci, sublime, est celle d’un vin de Loire. Oui, mais encore? Y a pas que le cul dans la vie, y a l’Écu aussi! Le domaine est en biodynamie, comme c’est très bien expliqué ici. 

Je ne vous ai pas dit où? En muscadet. En toute logique donc (not), j’ai vu rouge. Du cabernet-franc sur granit, rien que ça. Le travail sur cette cuvée est un peu particulier – avec une telle étiquette, on n’en attendait pas moins –  la fermentation se fait à 100 % en levures indigènes, l’élevage en vieux fûts et en amphores pendant 15 mois ne sera suivi d’aucune filtration ou collage, et pas de soufre à la mise.

L’amphore-midable, j’en suis convaincue, permet un travail très intéressant sur pas mal de vins. Mais trêve de détails techniques, goûtons cette bouteille: le nez est riche, puissant même, autour de fruits noirs et d’épices (poivre, macis). En bouche, elle s’offre en deux temps: d’abord elle dégrafe à peine son corsage, le fruit se devine plus qu’il ne se laisse palper, la chair est généreuse mais encore hors d’atteinte. Après quelques minutes, l’attente est récompensée: on a plein la langue d’une cerise noire qui grossit lorsque deux doigts s’en emparent, Méphisto est là: la tentation, la luxure, le péché (mais en est-ce vraiment un que de succomber?). Un chouïa de voile de fumée, un soupçon de café et des tannins soyeux. C’est une totale surprise: que le terroir de Muscadet soit apte à produire des vins rouges  de cette profondeur, et de ce fruit langoureux sans une once de vulgarité m’a pas mal laissé coite. Encore, s’il-vous-plait!

Détail toujours avec ce coeur au sein de la bouteille. rosée2

Isabelle y a vu un papillon, un de ceux qui envahissent la toile en pensée pour Téo: bonhomme, on est plein à t’envoyer des bisous papillonnants, tu vois. Si vous voulez vous joindre à cette envolée bleue mais pas que, lisez ceci et utilisez #unpapillonpourTeo.

rosée

Domaine Barouillet, la rosée de Barouillet, bergerac 2014 +- 6 €

Revenons au vin: ce joli coeur-papillon vient du domaine Barouillet: je peux vous le dire Bergerac est décidément une pépite à (re)découvrir, tant le coin foisonne de trucs sympas. Ceci est le rosé, de circonstance, intelligemment appelé « la rosée ».

La rosée, c’est cette eau fraîche  qui donne un nouvel essor pour affronter la chaleur. C’est pas -un peu- ce qu’on demande à un rosé? Moi, si! Je le veux de soif, de grande soif, même. Du merlot, et du bon.

Le nez est une caresse: fraise, framboise et on devine ce qui se trame derrière, bouche gourmande et légère. Le vin est parfaitement sec, en place: y a du fruit, de l’équilibre et de la finesse. A boire dans un verre, un grand, pour faire venir la bonne humeur.

Pour ne pas faire comme les hipsters, pardon les yuccies, on ne sacrifiera pas au spritz, et on boira du prosecco, les pieds dans l’herbe, tout seul. Celui-ci, tendu comme un string (Casse dédi Caroline) est juste ce qu’il faut. Un nez relativement discret mais où on peut tout de même déceler un peu de chèvrefeuille et de pêche blanche, une bouche qui claque (comme une jarretelle), un vin à déshabiller en moins de deux: les dessous, chics ou pas, ce n’est jamais qu’un appetizer …

sache

Sacchetto, DOC prosecco spumante, +-10 €

Sinon, on me sussure à l’oreillette qu’il est toujours temps de se procurer l’excellent supplément vin du Monde de juin, non pas seulement parce que j’y ai gratté une chronique, pas juste pour les beaux yeux d’Antonin qui y officie aussi, mais parce qu’il y a du dossier: Cava vs prosecco, supers rosés et cépages originaux, entre autres friandises. Allez culturez-vous!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s