Vini birre ribelli: instantanés

299C’était le weekend dernier et c’était bien; Patrick (et tous ceux qui l’accompagnaient dans le reste de l’orga) y ont mis beaucoup d’énergie, et du cœur à revendre. Il est comme ça le Pat’, entier: voilà bien une chose qu’on peut porter à son crédit. On peut se fritter avec, on peut un peu s’engueuler, on sait bien qu’au fond, c’est un « binamé » comme on dit chez moi. Un vrai type gentil. Et passionné.

Franchement chapeau bas: organiser un bazar pareil, avec les emmerdements, la pression, le niveau 4, etc mérite les bravo (bravi?).

Depuis le salon de l’année dernière, certaines choses ont évolué: le lieu est différent, ce qui facilite grandement le parking. Plus de vignerons, aussi, et massivement tous plutôt d’excellente humeur, ce qui ne gâche rien.

Et du monde, du monde, du monde, ce qui expliquera sans doute les seules petites choses qui fâchent: beaucoup de bruit, car la salle résonne, rendant parfois difficilement intelligibles les propos des vignerons.

Et du mal, à cause du monde à accéder aux crachoirs.

Parenthèse: oui, j’ai besoin de crachoir(s). Je sais, j’entends « bah, nous on crache pas, on est là pour écouter l’âme des vignerons, c’est pas de la dégust’ prout-prout ».

Sauf que je vais pas sur un salon pour picoler, ça je le fais très bien chez moi, ou dans un bar.

Du coup, je suis bien embêtée: l’idée du crachoir central au milieu des allées est pas mauvaise. Sauf quand lesdites allées sont encombrées, que des gusses tiennent meeting autour des crachoirs, qu’il faut, tel un hamster névrotique aux joues gonflées se frayer un passage, user de sa science du mime pour pouvoir accéder au crachoir, et se soulager sans éclabousser personne. Après quelques temps, j’étais devenue la Noureev du crachoir, la Pavlova du engagez, crachez, retirez.

Ceci dit, pour des raisons de confort, et de concentration, allez fieu, on dit que l’année prochaine y aura un crachoir sur chaque table? S’il-vous-plait?

Prise par le temps, je n’ai pas pu déguster beaucoup de vins, donc en instantanés:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Claquer la bise à Fabien Jouves et goûté en vitesse son amphore 2014, un peu en réduction. On laissera le temps au temps pardi.
  • Enfin vu en « vrai » le Quentin du Sot de l’Ange, qui est encore plus barge qu’il n’en a l’air. Des vins d’une gourmandise réjouissante, encore encore!
  • Découvert le reste de la gamme du Chateau Bas, avec la joviale Marie, un peu au bout du rouleau après deux jours de salon mais gardant la banane.
  • Jura my love: les Bottes rouge avec une mention spéciale à leur superbe chardonnay.
  • Sarnin-Berux: bah c’est bon, qu’est-ce tu veux rajouter?
  • Elsass power: ça se bouge le cul du côté de l’Alsace, les gars! Un petit nouveau pour moi, chez Brand, dont j’ai adoré le pinot gris très mûr et pourtant très équilibré. Les vins des Hauser, qui ont gagné, d’après mes souvenirs en précision. Et le jeune Julien chez Kumpf Meyer, dont je suis ravie d’avoir regoûté le sylvaner restons nature, sur lequel j’étais très mitigée. Il a vachement bien évolué. Comme quoi, y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, n’est-ce pas?
  • Une tuerie, découverte de 2015: du prosecco. Gardez vos spritz loin de moi, hérétiques! Ce serait criminel de foutre quoi que ce soit dans les beaux effervescents chez Colleti. Et clap clap spécial au manzoni « rose »: c’est de la bombe bébé!

Je vous fait ça viteuf, parce que j’aurais pu aussi aller goûter des bières (plein), me faire dédicacer des livres (pleins, aussi) ou écouter des conférences. En décembre, je me transforme en lapin blanc, arf… Bref, j’ai passé un très bon moment: je n’ai qu’un seul regret, pas pu faire une bonne baise à Patrick, qui était débordé.

Vini Birre ribelli 2015, c’est fini! Vive VBR 2016.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s