Women do wine

Résumé des épisodes précédents: la semaine dernière, avait lieu le Trophée des Hommes du vin de la RVF (sic). Comme l’an dernier, et celui d’avant pas de femmes citée dans le palmarès. Chose dont je m’étonnais ici, une fois de plus.

J’ai interpellé directement la RVF sur les réseaux sociaux: pas de réponse du compte officiel.

Entre-temps Dominique Hutin se fend d’un petit coup de gueule sur France Inter, (à 8 min environ) et là, miracle: réaction.

J’ai pu discuter avec deux  journalistes RVF, qui ont souligné que:

  • il y a en fait deux femmes récompensées: une sous le nom de son mari, et une avec son père.
  • Il y a 7% de femmes récompensées dans les 200 Personnalités du vin (bon, en fait, 25 sur 200 ça fait 12,5 % mais bon)
  • les femmes sont minoritaires, donc c’est normal qu’on ne les récompense pas.

7Avec un brin de provoc’, je dirais qu’il a fallu qu’un mec se plante pour qu’on s’intéresse à ce que je dis depuis … combien de temps, déjà?

J’ai donc commencé à chercher des chiffres, des données tangibles: ce qui s’est avéré difficile, selon les secteurs d’activité, selon les sources, ils divergent (et c’est énorme). Ce qu’on peut en tirer c’est que dans toute la filière vitivinicole, on trouve environ 40% de femmes (les postes les plus occupés étant oenologues,  (+ de 50 % des diplômées) puis chefs d’exploitation). Quarante est toujours minoritaire par rapport à soixante, on est d’accord, mais c’est loin d’être une « minorité » négligeable.

Comme ça me turlupinait, j’ai donc eu une idée toute simple. Puisque les femmes sont invisibles (ou bien cachées derrière leurs maris et pères), rendons leur un peu de visibilité.

[pour ceux qui ne sont pas familiers de twitter: ce réseau social permet d’envoyer des messages courts et publics. Il permet également grâce à l’usage du hashtag de regrouper des conversations sur un même sujet. En cliquant dessus, toutes les mentions concernant ce sujet s’affichent. Quand de nombreuses personnes utilisent le hashtag, il passe en « trending topic »]

J’ai donc balancé sur twitter ceci:

Et là, un truc un peu fou s’est passé.

Des dizaines, et des dizaines de tweets ont afflué. Des tas de noms de vigneronnes, des photos d’elles bien sûr, des articles parlant d’elles. Venant de journalistes, de vigneron(ne)s, de blogueur(euse)s, de simples amateurs/trices de vin, de communicant(e)s, d’assos, … Un boulot que je n’aurais pas pu réaliser seule. J’ai donc créé un storify pour répertorier tous ces tweets. Je continue d’ailleurs de le mettre à jour. Il ne cite quasi que des vigneronnes, c’est sans compter évidemment toutes celles qui bossent à la commercialisation et à la communication du vin.

https://storify.com/SandG_/women-do-wine

Et plusieurs réflexions:

Les femmes sont présentes vraiment partout (et vive twitter qui grâce à son côté international a cité des femmes venant de France, bien sûr, mais aussi d’Italie, de Suisse, du Québec, des Etats-unis, d’Argentine…).

Elles occupent pas mal de postes à responsabilités, exemples:

C’est l’occasion aussi de réfléchir:

Combien de fois ai-je eu aussi le réflexe de ne parler que de l’homme de l’exploitation viticole alors que deux noms figurent sur la bouteille? Ce sont des points de détails, mais finalement tout ça participe à cette mise au placard des femmes bien qu’elles soient très présentes dans les faits.

Bref, vous avez compris: allez faire un tour sur le storify, c’est beau. Très.

Pour tout dire, je n’attendais plus vraiment de réaction de la RVF, et pourtant.

La voici. Sont évoqués les points déjà soulevés ici, à savoir « il y a quand même des femmes puisqu’on a donné à papa et au mari ». Je ne vais donc pas réexpliquer la portée symbolique de donner ce titre à une femme, seule. Sans aller jusqu’aux quotas, on peut tout de même s’interroger sur le rapport entre présence effective dans les vignobles et récompenses d’un travail/ d’une carrière.  De 0 à max. 12,5% d’élues, c’est très peu en regard de la présence des femmes.

Ensuite, c’est bien évidemment le « minoritaire » qui revient (on ne peut pas leur donner tort, mais encore une fois, ces chiffres sont à relativiser).

Sur l’histoire des photographies, je ne vois aucun souci à ce qu’elles posent accompagnées de leur mari si cela leur chante. En revanche, observez bien ceci.

matrot matrot2

La photo mentionne « et sa famille ». Heureusement les chiffres donnent un prénom à la co-propriétaire du domaine.

Le dernier argument à base de « ce sont des femmes qui ont créé le magazine, comment pourrions nous être sexistes » m’a fait beaucoup sourire. Je suis sûre que même le pire des machos a une maman 🙂

Ceci étant, tout n’est pas tout noir: la RVF reconnait que l’appellation Trophées des Hommes du vin « n’est plus adaptée au monde d’aujourd’hui ».

Ils vont donc la faire évoluer et renommer les trophées en quelque chose de moins genré: un petit pas, c’est déjà ça, n’est-ce pas?

Merci en tous cas à tous ceux -toutes celles qui ont relayé, participé d’une façon ou d’une autre au Women do wine. Si cela peut faire se poser des questions, réfléchir un peu, c’est ça de pris: il est temps d’intégrer vraiment les femmes au monde du vin, et ça passe par leur décerner aussi des récompenses, par reconnaitre leur influence, en sus de la qualité de leurs vins.

Je suis heureuse et fière de ce mouvement de #womendowine j’ai appris plein de trucs.

Publicités

4 réflexions sur “Women do wine

  1. À propos des 40 % « minoritaires », rappelons opportunément que le FN à 30 % déclenche des réactions dingues, lors même qu’ils sont encore plus « minoritaires ». Non, 40 c’est moins que 60, mais on est loin de la minorité.
    Je suis d’accord avec toi, la « défense » de la RVF n’est pas au niveau.

  2. Le plus souvent, les ayatollahs du féminisme (genre « chiennes de garde ») me gonflent, grave ! Mais, en l’occurrence, vous avez, ô combien, raison de râler ! Il est des coups de gueule plus justifiés que d’autres. Le vôtre l’est, absolument, je vous soutiens et je « like » !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s