C’est bon c’est belge

On mange (et on boit) très bien en Belgique. Et hier, 21 juillet*, était l’occasion de le rappeler. Fête nationale, d’union qui fait la force … On en a sûrement bien besoin comme mantra en ce moment. Au fait, vous savez comme on définit un « français » chez nous? C’est un belge qui a réussi 🙂 

Revenons à nos moutons et à notre bien bouffer belge (BBB pour les intimes, pas la vache maigre). Preuve en deux temps: d’abord un coup de cœur total pour cette assiette. J’aime la sophistication simple: exactement comme lorsque l’on observe une danseuse étoile, on est happé par la grâce de ses mouvements sans imaginer le travail derrière. Le boulot, c’est de la cuisine interne: il ne doit pas se deviner.

IMG_20160718_134001(1)Mais qu’est-ce que c’est? Du lard « de chez nous » fondant, des langoustines, un risotto noir (bien cuit, ce qui n’est pas si aisé, légèrement résistant sous la dent et moelleux, bref, du risotto).  Par-dessus, un peu de truffe d’été. Et c’est juste fabuleux.

Bu avec ça un riesling « Patience » de Bannwarth 2009. patiencePatience parce qu’il aura fallu pas moins de 24 mois d’élevage sur lies fines à ce vin pour se « faire ». Le nez part sur des notes joliment pétrôlées (oui, bien dosé c’est une qualité) , et la bouche suit, avec du gras et de la complexité; on y retrouve tout autant de l’abricot, qu’une pointe d’épice (curry), et en toute fin, une fraicheur bienvenue. Bref, c’est un très beau vin, à boire maintenant. En revanche, prenez garde à sa température de service: il ne s’est vraiment lâché qu’à 14/15 degrés, en dessous, il était timide voire renfrogné.

Aucune fausse note dans les autres plats du menu, des surprises comme la pastèque qui s’invite dans un vitello tonnato revisité, maitrise parfaite des cuissons et un service pro mais pas guindé.

Au Cor de Chasse
Rue des Combattants 16, 6940 Wéris

Téléphone : 086 21 14 98
Fermé mardi et mercredi

Menus à 55 et 73 €

Carte de 38 à 45 €

Autre assiette qui fait qu’on se dit qu’on a bien fait d’aller se perdre dans la campagne –  profonde – du Namurois: IMG_20160721_211302

Foie gras, mangue, gel kalamensi, pain d’épices. La touche originale étant apportée par le kalamensi, qui apporte amertume et acidité, contre le sucre de la mangue et du pain d’épices. Ce qui en fait une assiette qu’on prend plaisir à manger, même par 30 degrés dehors.

Avec ça, un « classique » des vins nature.l.s.morgon C’est le fils qui tire les ficelles: son jus 2014 est un poil sulfité, pour le confort. Le fruit est là, plaisant, le magnum est descendu en deux coups de cuiller à pot. Manque-t-il de quelque chose? Oui, d’un peu de longueur, sans doute, mais y a pas mort d’homme, ça reste bien fait.

Service souriant, et prévenant, cuisine « bistronomique » mais sans se la péter, bravo, carte des vins éclectique, entre « nature.s » et références plus classiques.

Menus à 35 (3 services) et 45 € (4 services).

Carte de 18 à 30 €

La gare d’Hamois
Chaussée de Liège 45, 5360 Hamois
Téléphone : 083 22 05 49
Fermé lundi, mardi et samedi midi
Vous pouvez maintenant raccrocher votre mâchoire, arrêter de baver sur vos claviers, et reprendre une activité normale.
Pour le plaisir, quelques assiettes du premier cité.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

* le 21 juillet, c’est aussi l’anniversaire de ce blog. Hé oui, quatre ans déjà. Merci à vous, les lecteurs fidèles, et bienvenue aux autres.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s