Trophées du vin RVF 2017

Un petit mot sur les Trophées du Vin RVF?
Allez, hop. Comme je l’avais fait en 2016, et 2015, mon avis sur les prix RVF. 
Parce que singulièrement, alors que les femmes sont très présentes dans les vignobles et les caves, elles ne trustent jamais les palmarès. Le problème que ça pose? L’invisibilisation des femmes, le fait aussi que pour les jeunes femmes attirées par le monde du vin, il n’y ait que peu de modèles représentatifs, qu’il est difficile de s’identifier à des référents presque uniquement masculins. Alors, oui, il y a du mieux: on nous laisse bosser à la vigne, en cave, ou ailleurs. Mais il ne faudrait tout de même pas exagérer et être considérée comme tout à fait égales (et donc qualifiées pour recevoir des récompenses, au même titre que des hommes).

Cette année, ce sont 11 trophées récompensant le fruit du travail de 2016. Côté comm’ le prix est renommé, exit les Hommes du vin, bonjour « Grands prix du vin ». Y a du mieux, ouaiiiis. En même temps, il y avait eu engagement en ce sens l’an dernier.

Une victoire de mots, mais toujours pas de statistiques.

En effet, seule une femme reçoit un prix en son nom propre. Une seule.  A noter sur la photo d’illustration, elle figure avec … son mari.  On remarque que les conjointes des hommes primés ne figurent JAMAIS sur les photos, et restent à leur place à la cuisine, sans doute. C’est sans doute un détail, mais il est très significatif: une femme est là, et légitime parce qu’un homme n’est jamais très loin pour la valider.

Est attribué également un prix conjoint pour un couple de vignerons, remontons donc nos statistiques de 1 femme récompensée sur 11 prix à 1 femme et demi /11 (choisissez la moitié que vous voulez).

Comprenons-nous: le prix conjoint est une excellente chose. Beaucoup de femmes n’ont pas – ou peu – d’existence médiatique alors qu’elles bossent dans les domaines à égalité avec leurs compagnons/ époux. Mais il ne devrait pas être le seul moyen – ou quasi – de recevoir un prix pour une femme.
Côté stats, ça reste donc du même acabit que les autres années. Les femmes « du vin » en 2016 n’ont donc encore une fois pas assez bossé, pas été assez remarquables pour qu’on les distingue. Elles pourraient faire des efforts, hein.

Comme je le disais en 2016, j’ai tout mon temps. Un jour, je verrai une remise de récompenses plus égalitaire. Plus respectueuse de ce qui se passe réellement dans le vignoble. Une femme présidente de coop’ récompensée, par exemple. On en compte des dizaines et des dizaines. Une femme vigneronne de l’année: franchement, on peut en citer des candidates. Ou, ou, ou…

Ce jour n’est pas encore arrivé.

Pour la fine bouche, on ne récompense plus les blogs.
Out, le meilleur blog vin de l’année.
Faut dire, ça rapporte quoi, à part des emmerdes, les blogs?

2017, rien ne change. See you en 2018

Publicités

Une réflexion sur “Trophées du vin RVF 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s