Perles d’une caviste: ayé!

La raison pour laquelle je me suis tenue longtemps éloignée de ce blog est enfin entre mes mains: oui, j’ai encore commis un livre!

Je vous fait grâce de mon amour immodéré pour les chemins de fer – qui s’est encore vérifié cette fois, diantre que je ne suis pas douée pour organiser – et on passe tout de suite au cœur (de bœuf) du sujet.

De quoi ça parle?

De toi, de moi, de nous, d’eux, et tous ceux qui le veulent: en effet, cette fois, j’ai décidé d’attaquer par la face nord les clichés sur le vin. De ceux qu’on entend, tous les jours quand on exerce ma profession: ils nous font sourire, parfois grincer, mais ils sont toujours l’occasion de rappeler deux choses essentielles:

  • le pro doit être toujours humble et pédago
  • le pro doit toujours être humble et pédago

(c’est du comique de répétition).

Partant de ces phrases rigolotes le plus souvent, je défonce à coup de pelle les idées reçues, sur des sujets aussi variés que le beaujolais qui goûte la banane, le vin bio qui est forcément dégueu, ou le champagne espagnol …

Pour chaque cliché, en plus une quille clin d’œil, coup de cœur: histoire de joindre le plaisir de découvrir à celui d’avoir appris.

50  quilles, 50 domaines, plutôt français mais avec aussi une incursion en Italie et une en Géorgie, à tous les prix (la majorité des vins conseillés se situent entre 5 et 11 €).

En bonus track, je vous ai concocté un glossaire aux petits oignons (de Roscoff), histoire de causer comme un pro et d’épater votre caviste chouchou. Avouez que vous rêvez de savoir utiliser les termes « austère » ou « glou-glou » correctement!

 

Pourquoi il faut le lire?

Parce que c’est moi qui l’ai écrit?

Bon, soit, trouvons de vrais arguments: parce qu’il est – pour ceux qui l’ont lu – un prolongement de Jamais en carafe idéal. Remarquez, si vous ne l’avez pas lu ce n’est pas grave: celui-ci se suffit à lui. Hé oui. Le vin, en questions, décortiqué, exploré et surtout les termes qui s’y rapportent: vous n’aurez jamais été si bien guidé (hem) et à l’aise avec le pinard. Parce que rien que pour les vigneron.ne.s dedans, ça vaut le détour? Parce qu’il est doux sous les doigts, et qu’il sent bon. Parce que ça vous permettra de briller en soirée (de l’ambassadeur).

Il est pour qui?

Pour toi, pour moi, pour eux et tous ceux qui le veulent? Pour les débutants, histoire de partir du bon pied. Pour les amateurs, histoire de se remémorer quelques basiques. Pour les pros, qui y trouveront sans doute de quoi sourire.

On l’achète où?

En librairie, pardi. Il est disponible en pré-commande partout en France et Belgique, chez vos libraires préférés. Il sort officiellement le 17 mai. Astuce: donnez – plutôt que mon nom – le titre de l’ouvrage et l’éditeur, y en a qui ont essayé avec – Goeyvaerts- ça a été épique.

Combien?

12,90 € en France

14,45 € en Belgique

Et ça s’appelle?

Les perles d’une caviste, éditions Hachette-pratique.

Voilà, alea jacta est et scimus, maintenant c’est à vous de jouer. Moi j’attends, en espérant qu’il vous plaise, car j’y ai mis tout mon cœur, et pas mal de mon foie.

 

 

 

Publicités

3 réflexions sur “Perles d’une caviste: ayé!

  1. Bonjour, je viens de découvrir votre blog et je tiens à vous féliciter pour votre livre c’est une super idée et sur le ton de l’humour j’adore. Ça fait du bien de démystifier le monde du vin. Est-ce que votre livre est à la librairie Feret à Bordeaux? Merci bonne continuation.

    • Bonjour,

      Perles d’une caviste sort le 17 mai, vous ne le trouverez donc pas en rayons encore. Mais vous pouvez déjà le pré-commander chez eux, bien sûr. Mon premier ouvrage Jamais en carafe doit lui, être en rayon. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s