2018: me voilà

pexels-photo-785171.jpegJe me rends compte avec horreur (bon, ok, c’est pour y mettre un peu d’emphase, plutôt avec étonnement) que je n’ai pas mis les pieds (les doigts?) sur ce blog depuis le début de l’année. Je n’ai donc pu – tradition oblige – vous souhaiter toutes les bonnes choses qu’on se souhaite en ce début d’année. Evidemment, c’est le temps qui court (qui nous rend sérieux) le responsable: à peine ai-je le temps en ce moment d’avaler un sandwich en quatrième vitesse devant un écran, pour gagner quelques précieuses minutes et ainsi arriver à terminer mes journées en ayant coché toutes les cases de mes to-do lists. 

Dans ces occupations multiples, Women do wine prend de la place. Souvenez-vous, il y a un an: c’était une idée folle, créer une association sans avoir d’ailleurs aucune vraie expérience de la gestion d’une asso, sans savoir qui suivrait, sans imaginer une seconde à quel point ce machin bouillonnant dans ma tête allait déboucher sur une magnifique aventure. J’ai stressé, j’ai ri, j’ai chialé, j’ai eu de gros moments de doute, bien sûr je n’en ai rien dit: « t’as voulu, tu assumes » serinait un vieux sage barbu à mon oreille. Mais allez… si je déplore toujours l’absence de femmes dans un certain palmarès (suivez mon regard), les choses bougent un peu chez d’autres. J’en veux pour preuve le Top 20 Vitisphère, qui doucement fait progresser le nombre de ses lauréates. Je suis très contente d’en être: et à double titre car est distinguée aussi Emma Bentley, qui cette année 2017 a mené un combat incroyablement difficile et a permis de libérer la parole de femmes qui – croyez-moi – en avaient bien besoin.

logo_top20_2017

Cette « récompense » symbolique tombe à point nommé: pile quand nous sommes en train de préparer des tas de choses pour 2018, mais chut, y a de la surprise à conserver…

Au niveau vins, j’espère que l’année 2018 qui se profile sera moins sévère que ne l’ont été les précédentes au niveau du climat, car il faut penser aux vigneronnes et vignerons. Voilà ce que je souhaite, pour 2018: replacer les vigneron·ne·s au centre du débat: on les oublie un peu trop souvent, à force de se taper dessus sur les réseaux sociaux, sur la définition de nature, l’usage du cuivre ou celui du soufre.

Bon, en même temps on rigole parfois beaucoup, que ce soit avec les déclarations outrancières d’un Gerra, ou avec ceci qui me ravit en extase:

IMG_20180118_092155.png

Je ne sais tellement pas par où commencer que je vais juste rire un bon coup, et me resservir un verre. *

IMG_20180115_220803.jpg

Le temps ne fait rien à l’affaire? Enfin, si, tout de même un peu. Par exemple, patientez 20 ans (pour que tu aies 20 ans et pour que j’ai 20 ans) : toute seule tu souris déjà. Au premier temps de la valse, y a du coing, de l’amande, des poires qui tiennent conférence, quelques fleurs d’acacias, c’est long, c’est suave, c’est sec, c’est grand. Sublime comme souvent, le voile (sur les filles) chez Plageoles c’est d’la balle.

Ma résolution, puisqu’il en faut bien une, sera de boire plein de vins d’Alsace, du Jura, de Loire, de Bourgogne, de Bordeaux, du Languedoc du Roussillon, de Savoie, de Corse,**  hem pardon de revenir poster un peu plus ici: j’ai un portrait de vigneron champenois dans les bacs, un véritable coup de cœur d’ailleurs, et une pile de livres à lire/ dont je dois parler. Voilà de quoi déjà occuper quelques billets. Et pour me motiver deux fois plus, si jamais une idée de sujet à aborder vous vient, vous savez où me trouver.

(moi je ne bouge pas, moi je t’aime. Et n’oublie pas la communion de Nicolas).

Et surtout: la santé! Tchin.

*pour les curieux·se·s qui voudraient lire le reste, c’est ici. 

** liste non exhaustive, on va pas se limiter en matière de plaisirs, tout de même tudieu

Publicités

Une réflexion sur “2018: me voilà

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s