Du toucher 

C’est dimanche, soyons épidermiques et sensuels, voulez-vous?

On a coutume de stigmatiser les buveurs d’étiquettes: en disant cela, on pense prioritairement aux buveurs de bordeaux-grands-crus, tout carillon carillonnant, et voiles dehors. Pour remettre un peu l’église au milieu du village, il en est qui poussent des oh et des ah à la vue d’autres étiquettes, se précipitant tels des lemmings sur telle ou telle censée légendaire, voire sur-naturelle. Know what I mean?

Du coup, pour les buveurs intelligents, et les buveuses sagaces, l’adage « in vino veritas » semble être la seule voie. Lire la suite

Sexistes, les trophées du vin?

On évoquait la possibilité de faire un Trophée « Machos du vin » avec un tire-bouchon zizi en guise de récompense. Ça existe. Hé ouais

Hier, le monde de la bédé a été un peu secoué. En gros, pour la faire courte, au Grand prix de la bédé d’Angoulême, sur trente nommés, zéro femme. Tollé général, évidemment réaction immédiate des autrices (une centaine). Et défection d’auteurs masculins pour dénoncer le manque de représentation féminine. Angoulême a plié de mauvaise grâce concédant de nommer quelques femmes en plus des hommes déjà nommés. Lire la suite

Cadeau !

Vous n’avez pas eu assez de cadeaux au pied du sapin? Ou on vous a offert des trucs tous nuls -et vous osez pas le dire rapport que bon, c’est la famille quand même- ou pas du tout adaptés à vos goûts?

Pas de panique, je suis là pour vous gâter.cadeau

400 idées pour accompagner vos plats avec vin, bières, alcools même. C’est décalé, c’est beau, c’est cool.

Et j’en ai un exemplaire pour vous!

Oui, mais comment on fait pour le gagner?

Hyper simple: en quelques lignes, décrivez-moi votre accord mets-vin le plus pourrave (de votre fait ou de quelqu’un d’autre) et pourquoi ce livre vous serait indispensable. Envoyez à lapinardotheque@gmail.com . Les plus drôles seront publiées ici, et un tirage au sort déterminera le gagnant.

A vos claviers!dsc_5796.jpg

Paru chez Hachette vins, Olivier Bompas, et avec ça qu’est-ce qu’on boit? 19.95 €

 

Clôture des participations: le 6 janvier.

Wonderland: l’autre pays des cavistes

Les fêtes, c’est une grosse grosse période pour les cavistes – et tant mieux- mais c’est aussi du coup l’occasion d’entendre un paquet de trucs rigolos souvent, parfois mignons, parfois un peu énervants.

Certaines questions peuvent désarçonner par leur incongruité parce que pour nous, c’est devenu tellement réflexe, parce qu’on baigne dans le vin sans arrêt, ça nous fait une très jolie peau d’ailleurs- mais on se remet bien vite en selle. Je veux donc bien qu’on rigole mais pas qu’on se moque.

So, avec une énorme pensée pour mes potes cavistes qui se reconnaitront forcément, bienvenue au Pays des Merveilles avec un best of de vraies phrases entendues…

« Je voudrais du vin, je ne sais pas quoi, ni quel budget, ni la couleur, que ce soit original mais un peu classique »

Alice_Crying
« Nan mais de toute façon, le champagne, une heure au congel’ et c’est réglé »

ali

« Vous avez du vin sans alcool? »

wir.skyrock.net

« Il faut un vin sucré mais pas calorique, c’est pour des femmes »

Walt-Disney-Characters-image-walt-disney-characters-36379625-4281-3240

« C’est un  wine snob »

aliceteacup

« On m’a dit que c’est pas du vrai whisky, que c’est une contrefaçon. Ben oui, il est écrit whiskEy avec un e »

734761_881683725280935_3106495955677228719_n

 » Une fois j’ai acheté du corbières en grande surface et il était dégueulasse. Il est bon le vôtre au moins? »

Alice_in_Wonderland_21

« J’ai goûté dans un resto un super vin, c’était Clos quelque chose, ou chateau, je sais plus le nom avec une étiquette orange, ou bien verte je crois. Vous en avez? »

« Je viens juste en repérage, je viendrai chercher les vins pour le réveillon le 24 »

alice-face-palm-featured

« On est six: vous pensez que deux bouteilles pour l’entrée, trois pour le plat, deux pour le fromage c’est assez? Oui, c’est sans l’apéro »

« C’est pour un connaisseur: il prend des cours d’oenologie, une fois par mois. Depuis deux mois »

« J’adore la dinde farcie, vous avez de quoi l’arroser? »

« Vous avez du bon champagne pas cher du tout ? Mais il est bon au moins ? Ah oui de toute façon on risque de revenir le 4 janvier… Au revoir et bon courage pour les fêtes ! »

« Je viens pas acheter du vin, mais vous auriez des caisses bois à me donner? »

« Faites comme si c’était pour vous, je vous fait totalement confiance »

« Vous pouvez laisser le prix dessus, qu’on voie que c’est pas bon marché comme cadeau? »

« Je sais pas trop, les vins natures j’ai lu que ça puait le crottin »

« En dessous de vingt-cinq euros, y a rien de bien hein? »

« Ok, on va pas prendre de moelleux sur le foie gras, on vous écoute »

« Servir du rosé-pamplemousse sur le saumon, ça irait? Ma belle-sœur ne boit que ça »

Aux cavistes: courage les petits potes

A vous qui poussez leurs portes: merci de nous faire sourire, d’être là,  de nous faire confiance, et  de nous donner aussi l’occasion d’expliquer et de transmettre un peu de ce qu’on aime: le vin, le bon, qui fait du bien!

Et bonnes fêtes!