Vini Birre Ribelli: 4ème de folie

Il faut saluer l’inconscience de Patrick. Vraiment. Qui, complètement pragmatique, oserait faire un salon en plein cœur de Bruxelles, réunissant à la fois des producteur·trice·s de vins rebelles et la crème des beergeeks, comme on les appelle quand on est un peu introduit? Lire la suite

Publicités

L’herbe coupée, et le vin avec*

herbe*mais le vin, on le coupe pas, hein

Il n’y a sans doute pas de plaisir équivalent à celui de savourer un bon bouquin avec un excellent verre de vin. Ou deux.

Encore faut-il bien les choisir. Pour le vin, ceux qui lisent régulièrement ce blog sont tout à fait armés pour en dégoter. Un bon bouquin, ça ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval (essayez plutôt en librairie), un très bon bouquin, c’est rare et un excellent, encore plus.

J’en tiens un. Oui, parmi la foultitude de parutions, de machins brochés et de parpaings poussifs, une pépite.  Lire la suite

Et les abeilles…

ruché*elles butinent et retournent au ruché

Moi si j’étais un homme, je serais capitaine d’un bateau vert et blanc.

Bon, après je serais bien emmerdée, parce qu’un bateau ça va sur l’eau. Que je n’ai pas le pied marin, et que mes derniers souvenirs de bateau m’évoquent immanquablement le comptoir du bar auquel je m’étais accrochée pour me remettre de mes émotions et qui tanguait lui aussi;  faire du bateau sur une mer -en l’occurrence un océan- un tant soit peu mouvementée te laisse des souvenirs ondulants, même à terre, pendant une bonne petite heure. Lire la suite

Les portes de la (g)Loire #1 *

022

Verre qui a beaucoup souffert

*belgitude, quand tu nous tiens

Comment on résume quatre jours de dégustation? Difficilement. Parce qu’on (mon acolyte et moi même) a goûté roots: des blancs, puis des rouges, des blancs à nouveau, des moelleux, des Loire, des pas Loire, des soufrés, des sans, des qui font souffrir (heureusement, assez peu)…

Donc, on reprend jour par jour, on fait le listing puis on secoue bien et on remet dans l’ordre. Pour que ce soit plus simple, j’ai entrepris de reclasser les vins dans leurs régions respectives même si je ne les ai pas goûté forcément au même endroit. Vu la masse de vins dégustés, on va se la jouer cool, en plusieurs billets, histoire de ne pas vous infliger un seul long et unique pensum indigeste. Lire la suite