David dans la brume *

Photo @ David Large

Photo @ David Large (même que tu peux aller voir sur son site http://www.davidlarge.fr)

*brume, brouillard…

J’aime bien les vins qui me prennent par surprise. J’adore ouvrir une bouteille, après l’avoir tâtée, observée, soupesée, imaginé comment le liquide serait, et puis… Bam, aouch, uppercut, pas le temps de riposter. T’es un peu sur le cul, tu te poses des questions. C’est bon. Lire la suite

Avec un B comme…

pouiQuand on parle de vins, les vignobles les plus spontanément cités, qu’on soit amateur ou non sont la Champagne, le Bordeaux et la Bourgogne. Cette dernière n’est pas la plus étendue – c’est pas la taille qui compte, c’est le goût, de toute façon- puisque la  Bourgogne viticole c’est 28000 ha de vignes, soit un quart du vignoble bordelais à la grosse louche. La Bourgogne produit certains des vins les plus chers et les plus réputés au monde.
Lire la suite

A Chaudfontaine le vin coule aussi de source

wpid-dsc_4002.jpg

Revenir sur les lieux de son enfance a quelque chose d’à la fois nostalgique et irréel. On reconnaît ça et là les traces de son passage, on se souvient des courses épiques, du BMX rouge et blanc fendant l’air. Y avait de l’invincibilité dans nos dix ans.
Vingt après, les champs sont toujours là, les moutons paissent paisiblement, la route sinue toujours autant. Ce qui a changé? Ici poussent maintenant des vignes.
Joli clin d’œil du destin: partir à la conquête des vignes d’ailleurs pendant quinze ans, pour les retrouver finalement chez soi, à deux pas d’où on a grandi. Quand j’ai lu que s’était créé un vignoble à Chaudfontaine, j’ai de suite contacté Justine. Lire la suite

Gamay l’dire à tout le monde

*encore eut-il fallu que je le susse. Pardon aux familles.
Le beaujolais. Ha, oui, le beaujolais. C’est toujours douloureux d’en parler du beaujolais. Non qu’il m’aie fait quoi que ce soit, que du contraire. Mais plutôt que sitôt prononcé le mot « beaujolais » je sens l’ avalanche de trolls débouler telle la misère sur le monde.

Le beaujolpif, c’est dégueulasse, et c’est même pas du vin d’abord. Ça a pas de race, pas de structure, ça troue l’estomac, faut pas y toucher quand on aime VRAIMENT le vin. Faut laisser ça aux chinois, qu’ils se baignent dedans tiens, ça leur fera les pieds.

Là moi et tous les vignerons du Beaujolais on éclate en sanglots convulsifs. Lire la suite