De la vigne aux platines: bon cru

D’abord, il y a une question: est-ce que le vin et le rock ont vraiment des choses en commun?  Oh, bien sûr, si on s’en réfère à la façon dont on écoutait du rock, ados, tribus de cheveux sales, de mascara qui coule, des voix qui muent et de « mes parents sont tous des gros réacs », non, pas une seconde. J’avoue: j’ai eu une adolescence très rock. En chansons. Du gros son lourd et bien sale, du grunge, du glam’rock, des guitares et des riffs à n’en plus finir, seule ou en groupe. C’est la bière qui nous maintenait, épaules contre épaules, enragés contre à peu près tout. Lire la suite

Publicités

Déméter, encore une femme du Vin?

Autre parution de cette rentrée littéraire, à la même maison d’édition que le « (mal) traité de dégustation » d’Olif, voici le  « Précis à l’usage de ceux qui pensent que Déméter n’est qu’une déesse grecque ».

Passées les considérations pratiques  – boudiou quelle idée de faire un titre aussi long sur un si petit bouquin – que contient-il? Lire la suite

De profundis clamavi: lis ça, donc.

Le livre le plus rock de la rentrée?

D’Olif on connaît la plume trempée dans l’encre, virtuelle ou non (et pas ailleurs, qu’allez-vous imaginer?). On sait l’expertise du sieur en ce qui concerne les crus du Jura et d’ailleurs, et les coins à champignons. On ne l’ignore pas non plus, c’est un pratiquant de l’humour libre, et naturiste de surcroît. Autant de bonnes raisons qui,  à l’annonce de la sortie imminente d’un nouvel ouvrage du Jurassien, me faisaient trépigner: il me tardait de voir à quelle sauce il allait manger (quoi). Lire la suite